Le NTFS et Mac OS X

Parfois, il est impossible d’écrire sur un disque dur externe avec son Mac même si on arrive à lire ce qui est dedans… C’est souvent parce que le disque formaté en NTFS, propre à Windows (depuis XP) est incompatible avec le Mac. Les données ne sont pas enregistrées de la même façon sur tous les disques durs, cela dépend de la manière dont est écrite la table d’allocation des fichiers qui, en quelque sorte, définit l’organisation les disque durs. Ainsi, il n’est pas possible, d’écrire directement des fichiers depuis un Mac vers un disque dur en NTFS. Afin de contourner ce problème que l’on rencontre parfois avec des disques durs externes de grande capacité ou des partitions Boot Camp, vous trouverez ici le nécessaire.

Installer MacFuse

Vous devez tout d’abord installer MacFuse, un logiciel permettant d’ajouter des gestionnaires supplémentaires de systèmes de fichier. Vous le trouverez sur le site Google Code. Une fois le cogiciel téléchargé, installez-le, il ajoutera une icône dans les préférences du système de votre Mac.

Installer le gestionnaire NTFS

Il faut maintenant ajouter à MacFuse, le plug-in pour le NFTS. Vous pouvez en télécharger une version gratuite de NTFS-3G depuis le site du projet Catacombae. Une fois l’outil installé, il faudra redémarrer l’ordinateur pour pouvoir utiliser des disques NTFS. Un panneau de configuration et maintenant aussi disponible dans les préférences système et sa configuration par défaut devrait vous convenir. Vous pouvez maintenant essayer de connecter vos disque dur NTFS.

Ce plug-in ajoute également, dans l’Utilitaire de Disque le nécessaire à la gestion des volumes NTFS, notamment en ce qui concerne leur effacement, partitionnement et formatage.

3 réflexions au sujet de « Le NTFS et Mac OS X »

  1. Ça me fait bizarre que le ntfs ne soit pas intégré de base dans Mac OS. Ntfs-3g provient du monde Linux et est installé par défaut depuis environ deux ans.

    1. En fait ce plug-in, même sous Linux, est à l’état « expérimental ». Le choix de Mac OS est de ne l’intégrer par défaut qu’en lecture et pas (encore) en écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *