Forgeard-Grignon.fr

Compétence Mac n°36 Juillet/Août 2014

dans Publications, Mots-clés : , , , , , par Nicolas le Mardi 01 juillet 2014

Pour le dernier numéro de Compétence Mac, je vous ai concoté un dossier sur le wifi et le réseau domestique. J’ai essayé de faire quelque chose de très complet et capable de tirer le maximum des appareils dont vous disposez déjà. J’espère donc un max de possibilité avec un investissement nul ou très modeste. J’en profite pour remercier WeLoveMac et MacGénération qui on fait une petit mot au sujet de ce numéro.

À ce propos : « Hey, MacGénération, si tu me lis : recomptes bien le nombre de pages, on n’a pas mis autant d’auto-promo ;-)  »

6761581-10336157

Drobo en iSCSI sur Linux

dans Les trucs du geek, Mots-clés : , , , par Nicolas le Mardi 19 novembre 2013

Drobo Dashboard, le logiciel de gestion des matériels Drobo n’est disponible que dans une version Windows ou OS X. Lorsque vous souhaitez connecter cet appareil par iSCSI à un serveur Linux, vous devrez auparavant le configurer depuis un Mac ou un PC en suivant les instructions du manuel ce qui vous permettra de créer un LUN, de choisir votre adresse IP et de formater le lecteur en HFS+ ou un NTFS, des formats de fichiers incompatibles avec un fonctionnement de SAN en environnement Linux. Pour le rendre compatible, rien de plus simple : connectez votre Drobo en USB à une station Linux et reformatez le volume. Le LUN créé par Drobo Dashboard sera reconnu comme un périphérique de stockage de masse standard, vous pourrez le formater en ext3 avec vos outils habituels. Attention, Drobo ne sait pas assurer la sécurité des données inscrites avec ext4. Le logiciel drobo-utils étant obsolète et partiellement fonctionnel, vous avez tout intérêt à vous en passer.

Drobo : multi-connecteurs mais mono-actif !

dans Documents techniques, Mots-clés : , , , par Nicolas le Vendredi 15 novembre 2013

Les équipements Drobo disposent de différents (et nombreux sur certains modèles) connecteurs. Attention toutefois ils ne sont capables d’en gérer qu’un seul selon un mode de priorité. Ainsi, si vous préparez une connexion iSCSI, mais que vous oubliez de déconnecter le câble USB d’administration, n’essayez même pas de vous y connecter en iSCSI… Ça ne fonctionnera pas. Il faut donc bien commencer par le mettre en service en USB, l’éteindre, puis le rallumer en ne laissant que le connecteur Ethernet ! En espérant que cette bouteille jetée à la mer évite à certains de galérer comme je l’ai fait ! C’est pourtant noté dans la doc’, mais pas très clair. :-(

Le format exFAT – la FAQ

dans Documents techniques, Mots-clés : , , , , par Nicolas le Mercredi 06 novembre 2013

exFAT, c’est quoi ?

exFAT est un système de fichier conçu par Microsoft. Pour mémoire, le système de fichier est une solution d’organisation de données sur un disque dur ou tout autre appareil de stockage de fichier comme un SSD ou une clef USB. exFAT présente la particularité d’être adapté à des tailles de supports et de fichiers considérablement élevées.

Quels systèmes supportent exFAT ?

exFAT est reconnu nativement par de nombreux systèmes d’exploitation tels que Windows depuis la version 7 SP1 et OS X antérieurs à 10.6.5 (Snow Leopard). Il est aussi utilisé par certains constructeurs de caméscope ou d’appareil photo comme Canon ou Panasonic afin de stocker les fichiers vidéo qui, en HD, franchissent rapidement la limite de 4 Go imposés par le vieillissant FAT32.

Si vous utilisez GNU/Linux, il existe un driver pour Fuse. Sur Windows XP et Windows Serveur 2003, vous pourrez installer une mise à jour spécifique depuis le site de Microsoft.

Quels sont les avantages ?

Un disque dur formaté en exFAT est une bonne solution pour échanger des données entre Mac et Windows. En effet, HFS+, le format d’Apple est très mal reconnu par Windows, à moins de passer par des logiciels coûteux ou peu pratiques, tandis que NTFS, le format phare de Microsoft, nécessite pas mal de manipulations pour être complètement reconnu par OSX.

Quels sont les inconvénients ?

Malheureusement exFAT n’est pas encore reconnu par tous les appareils. Par exemple, si vous souhaitez connecter votre disque dur à votre Box ou à votre téléviseur, vérifiez que cela est supporté.

Comment formater un disque dur en exFAT sur OS X ?

Utilisez simplement l’Utilitaire de Disques, vous trouverez le format exFAT dans la liste déroulante « format » des onglets « effacer » ou « partition ».

Comment formater un disque dur en exFAT sur Windows 7 (et plus) ?

Sur Windows, exFAT est pensé pour les supports amovibles tels que les clefs USB ou les cartes mémoire. Il n’est donc pas possible, depuis le gestionnaire de disque ou l’explorateur de fichier, de formater un disque dur en exFAT. C’est par contre possible depuis l’invite de commande. Pour formater un disque G: (à adapter selon le besoin), faites comme suit :

  1. Appuyez sur la touche Windows et R ;
  2. Tapez CMD puis entrée ;
  3. Saisissez format g: /FS:exFAT puis tapez entrée ;
  4. Validez : il ne vous reste qu’à patienter.

Quelles sont vos sources ?

Principalement cet article de Wikipédia, un peu du Wiki d’Ubuntu et une dose d’expérience personnelle ;-)

Compétence Mac n°32 novembre/décembre 2013

dans Publications, Mots-clés : , , , par Nicolas le Vendredi 01 novembre 2013

Et voici le numéro 32 de Compétence Mac entièrement dédié à iOS 7. S’il a été principalement écrit par mon apprécié collégue Jean-François Chica, c’est avec plaisir que je lui ai donné la main sur quelques chapitres.

Compétence Mac 32